Présentation du club

Historique du club

Fondé en 2002, le Budo Kendo Besançon a longtemps fait résonner les rencontres de shinaï au Pôle sportif des Montboucons avant de trouver une salle au parquet plus adapté à sa pratique, le gymnase de Novillars, à quelques kilomètres de l'agglomération bisontine. Les effectifs ont évolué au gré des impératifs de chacun, certains demeurant cependant fidèles au club franc-comtois. En 2011 est né le Yushikan sur Belfort, second club dans la région, avec lequel des liens étroits se sont tissés.

Le Shomen



Un dojo est traditionnellement structuré en deux parties :

- Le côté honorifique, dit kamiza (上座, lit. le côté élevé), que l'on nomme également shomen, est le plus souvent orné d'une calligraphie, de sabres, d'un portrait ou de tout autre objet symbolique de la discipline enseignée. Le sensei, professeur s'assied dos au kamiza. C'est aussi de ce côté qu'est placé un invité de marque.

- Le mur d'en face est le shimoza (下座, lit. côté bas), où sont assis les élèves par ordre de grades et ancienneté de la pratique du kendo dans le dojo : les élèves les plus anciens sont à la gauche du professeur (à l'Est, donc), les débutants à l'Ouest. C'est également à l'Ouest que sont placés les visiteurs, alors que les assistants du sensei s'asseyent dos au côté Est de la salle, le Joseki.

shomen
Shomen du club